Celui avec « des chieurs » et des fruits confits

Galette des rois espagnoleLors de mon échange de langue (« intercambio de idiomas »),  nous avons discuté  des fêtes de fin d’année avec les catalans de mon groupe. Juste avant de partir en de partir en France pour Noël, j’avais compris l’importance de cette fête à Barcelone, mais c’est en parlant des Rois Mages que j’ai été le plus surprise des différences. Voici quelques éléments :

Los nacimientos / Les crèches

Crèches BarceloneComprenez bien qu’à Barcelone, c’est quelque chose d’important : expositions de crèches, crèches géantes… Au marché de Noël, devant la cathédrale vous trouverez tout pour votre crèche : santons de toutes les tailles, mousse… mais aussi, maisons voisines, meubles des maisons, mini-paniers, fruits à mettre dans les mini-paniers….

Le caganer (« le chieur »)

Le caganer est je pense la tradition du Noël catalan la plus connue. Il s’agit d’une figurine de paysan… qui « chie » (« cagar ») dans la crèche. Si, si. Il est là pour fertiliser la terre. Traditionnellement, le caganer est le paysan en béret rouge mais il se fait remplacer par des personnalités (politiques, sportives…) Il est même présent dans la crèche vivante de Barcelone ! J’ai quand même posé quelques questions à son sujet et il semble : que l’église accepte même si il n’est pas présent dans ses crèches, qu’il n’est pas mal vu d’être représenté en caganer (François Hollande a fait sa première apparition dans les crèches cette année !), cela symbolise juste qu’il est connu, qu’à peu près tous les catalans le placent dans la crèche… mais à des endroits différents (parfois tout au fond, parfois en plein milieu !)

Caganer

El Tió

Tío

Pendant longtemps : ma grosse incompréhension. Scène étrange : un tronc d’arbre décoré en père Noël, exposé sur un podium, se fait battre par des enfants (encouragés par leurs parents). Ce que l’on m’a expliqué c’est que les enfants doivent « donner à manger » des bonbons au tío avant Noël, puis la nuit du 24, ils doivent le taper/secouer au rythme de la chanson du tío pour qu’il « chie » (oui, encore…) tous les bonbons !

Ps : quand j’ai demandé comment un tronc d’arbre pouvait « chier » des bonbons (question censé, non ?) on m’a répondu que souvent on soulevait juste un drap derrière le tío, sous lequel les bonbons sont cachés.

Touron, polvoron y sopa de galet

Là c’est à manger. Le touron est un gâteau traditionnel catalan, une sorte de nougat à base de sucre, blanc d’oeuf et amande. Les polvorones sont des bonbons/gâteaux traditionnels.

Enfin la sopa de galet… je me suis demandé si c’était un autre gag « soupe de cailloux » . C’est en fait, une sorte de bouillon avec des sortes de grosses pâtes farcies (comme des raviolis ouverts) que l’on mange la nuit du 24 décembre.

Lotería / Loterie

Grand succès avant Noël ! Il semble que tous les espagnols aient leurs numéros et attendent d’être tiré au sort pour gagner le gros lot !

La uva / Le raisin du nouvel an

Tradition espagnol là aussi assez connu. Pour fêter le nouvel an, les espagnols mangent un grain de raison à chaque coup de minuit. Tous ceux qui arrivent à le manger à temps sont alors assuré d’une année prospère. Mais voilà… il semble que ce ne soit pas une tâche facile. Lorsque j’ai demandé si ce n’était pas alors une mauvaise façon de commencer la nouvelle année, une catalane m’a répondu que non, et qu’au contraire, c’était très amusant parce que tout le monde se fêtait la bonne année la bouche pleine de raisin !

Roscón de Reyes / Galette des rois

Galette des rois française (image prise sur Wikipédia)

Galette des rois espagnoleEncore une surprise : la galette des rois espagnole ne ressemble pas du tout à la française !

Le « roscón de reyes » (Tortell de Reis en catalan) est une brioche en forme de couronne, parfumée à la fleur d’oranger et recouverte de sucre et de fruits confits.

Pas grand chose à voir donc avec la galette des rois française (pâte feuilletée et frangipane).

La sorpresa / La fève

Fèves espagnoles

Fève française

En France, nous ne mettons qu’une figurine que nous appelons la « fève ». Celle-ci peut ressembler à tout et n’importe quoi. Ici, celle que j’ai trouvée cette année : un pub représentant Dublin.

En Catalogne, on m’a expliqué qu’ils mettaient deux choses : la figurine (ce qu’on appellerait la fève), qu’ils appellent « sorpresa » et qui permet d’être couronné ;  et une vrai fève ! (« la haba »). Si vous trouvez cette dernière, on dit couramment que c’est alors à vous de payer la galette ! On m’a ainsi dit dit que certains catalans la gobait, alors qu’il semble que ce ne soit qu’une blague non mise en pratique.

Carbón / charbon

C’est aussi les Rois Mages qui sont censés apporter les cadeaux aux enfants. C’est ce que j’avais appris petite sur l’Espagne, ce que l’on peut lire sur Wikipédia etc. Toutefois, maintenant les familles choisissent si elle préfèrent Noël ou l’Epiphanie. Certaines familles offrent ainsi des cadeaux au tío, à Noël, et aux Rois Mages !

Mais les Rois Mages peuvent aussi ne pas offrir de cadeaux si les enfants n’ont pas été sage ! Ils offrent alors du charbon ! J’ai demandé si ça se faisait réellement, et il semble que l’on peut offrir par exemple un cadeau et un bout de charbon (comme une mise en garde), mais parfois le charbon est en fait un bonbon !

10 réflexions sur “Celui avec « des chieurs » et des fruits confits

  1. Bonne synthèse de toutes ces traditions de fin d’année en Catalogne ! J’aime bien voir les enfants taper sur le cagatio dans les marchés de Noël ou les centres commerciaux, c’est mignon ! Il y a aussi la parade des rois avec distribution de bonbons ! As tu eu l’occasion de la voir ?

      • Ah dommage😦 C’est sympa mais il vaut mieux arriver en avance pour avoir une bonne place ! Bientôt le carnaval, l’occasion de se rattraper😉

      • A partir de la sopa de galets, j’ai loupé les festivités espagnoles… d’où le fait que les catalans aient prix autant de temps à vouloir tout bien m’expliquer🙂 Oh le carnaval ! J’ai du mal à trouver une date précise pour 2013 ! C’est dingue, je lis 30 janvier 7 février ou 17 février… C’est dommage, je dois quitter mon appartement et trouver un stage à l’étranger du coup je pensais revenir en France à partir du 4,5 février.

  2. Ta favorite au niveau du gout : la galette tristounette française ou le « roscón de reyes » catalan ?
    Très sympa cet article encore une fois Miss MYSE ! =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s